En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. J'accepte

Top

Derniers conseils avant les écrits

Concours Passerelle / Actualités  / Derniers conseils avant les écrits

BLOG

Derniers conseils avant les écrits

Plus que quelques jours avant les épreuves écrites du Concours Passerelle. Plus que jamais, méthodologie et sérénité d’esprit seront vos meilleurs alliés. Tant pour les ultimes révisions que pour aborder le Jour J dans des conditions optimales.

La dernière semaine de révisions…

S’appuyer sur les bons outils

La Learning box. Cet outil interactif et performant, mis à votre disposition gratuitement est votre plus sûr allié pour réussir. Vous y trouverez des fiches méthodologiques, les annales et les corrigés des années précédentes (de 2005 à 2015), des tests en ligne, des contenus audio et vidéo… Ainsi qu’un chat et un forum, pour échanger et partager vos bonnes pratiques et astuces, mais aussi vos éventuelles questions et difficultés, avec les autres candidats.

Les annales – Le conseil de Jean-Baptiste Aulagnier, 20 ans, en première année de Programme Master à l’ESC Clermont : « J’ai ciblé mes révisions sur les annales, fondamentales tant pour s’entraîner d’un point de vue technique que pour s’imprégner de la tendance globale des concours de ces dernières années. »

concours-ifsi

Ne négliger aucune matière

Dans la mesure du possible, ne faites aucune impasse. « Certes, les coefficients des épreuves sont différents, mais il demeure préférable d’être assez homogène à l’écrit, car toutes les épreuves sont importantes », conseille Pierre-Emile Ramauger, Directeur adjoint du Programme Master à Montpellier BS.

En anglais, essayez de lire de petits textes, d’écouter des audios ou de regarder des vidéos.

La synthèse. « Une épreuve à ne pas négliger : la structure et la méthodologie sont bien spécifiques et ne s’improvisent pas », prévient Faysal Kayakakay, 23 ans, admis à Telecom EM (Paris) via Passerelle 2 après une licence pro. Les annales sont, là encore, particulièrement précieuses. « J’en ai fait au moins cinq ou six, se souvient Faysal. Quand on se plonge dedans, on se rend compte que les mêmes questions reviennent régulièrement Donc le fait de réviser plusieurs sujets permet d’arriver moins stressé et plus sûr de soi le jour J, et de réfléchir plus vite lors des épreuves. »

Les Tage 2 / Tage Mage, basés sur des modules de raisonnement logique et de résolution de problèmes, demande une méthode de révision bien particulière et de préférence en temps réel pour vous mettre en conditions d’examen. Plus vous vous serez entraîné en amont, plus vous serez à l’aise le jour des écrits.

L’épreuve à option, a pour objectif de valoriser les parcours de chacun des candidats. « Même si on a l’impression de très bien maîtriser la matière, se replonger dans ses cours, revoir les définitions techniques, est un passage quasi-obligé pour réussir », estime Faysal.

De manière globale, pour alimenter sa culture générale, continuer à li re la presse, en ciblant en particulier les sujets politiques et économiques : une discipline qui vous sera utile pour l’écrit comme pour l’oral.

La veille des épreuves…

Peaufiner les détails logistiques

« Je conseille fortement de procéder à un repérage préalable du lieu de passage des écrits (moyens de transports, configuration des bâtiments…), recommande Pierre-Emile Ramauger. Et de partir avec un peu d’avance, afin de pallier tout contretemps éventuel (problème de transport, difficultés à trouver les lieux…). Et pour ceux qui viennent de loin, mieux vaut arriver sur place la veille pour minimiser le stress lié aux transports. »

beautiful young woman working with her notebook is sitting outdoors

Levez le pied !

La veille au soir, ne pas hésiter à sortir pour se changer les idées : les révisions de dernière minute ne sont jamais très utiles. « Pour se rassurer, on peut relire quelques fiches méthodologiques, mais pour le reste, mieux vaut se reposer la tête : plus grand-chose n’entrera à ce stade, de toute façon », estime Jean-Baptiste Aulagnier.

Un état esprit serein

« Il faut avoir confiance en soi, car si on a produit le travail de préparation nécessaire a journée ne peut que bien se passer », pointe Pierre-Emile Aulagnier.

Pour laisser de côté tout stress inutile, on peut suivre le conseil de Faysal : « Le jour J, faire comme si on était encore en préparation : cela allège considérablement la pression. Et surtout, ne pas s’écarter des méthodes suivies lors des révisions. » Par ailleurs, lors des pauses entre les épreuves, ne pas se focaliser sur ce qu’ont fait les autres candidats. « On peut avoir fait quelque chose de complètement différent et avoir néanmoins réussi », pointe Jean-Baptiste.

Alors bonnes révisions et bonne chance pour vos écrits !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

bc620fd1b975b2a5e390daafec3d8d2a******