En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. J'accepte

Top

Sara L, « Dans l’univers des Startups, j’ai appris à être polyvalente »

Concours Passerelle / Témoignages  / Sara L, « Dans l’univers des Startups, j’ai appris à être polyvalente »

BLOG

Sara L, « Dans l’univers des Startups, j’ai appris à être polyvalente »

Sara Laurent a 23 ans, elle est originaire de la région Parisienne et elle est actuellement étudiante en Master 2 à Montpellier Business School et alternante chez Alten, où elle gère les réseaux sociaux pour le groupe. Sara a aussi une expérience dans l’univers des startups ! Elle a accepté de nous confier son expérience enrichissante et polyvalente durant son année de césure !

Une bonne élève qui sait ce qu’elle veut ! 

sara laurentSara est une bonne élève ! Pour cette raison, après son bac, ses professeurs l’encouragent à rejoindre une 1ere année de prépa économique et sociale. Pourtant, tout ne se passe pas comme prévu. Elle est à la peine et doit se réorienter. Elle choisit donc de poursuivre ses études en BTS MUC, dans l’objectif d’intégrer une école de commerce à l’issue.

« J’ai échoué en prépa et le BTS m’a davantage permis de me projeter dans des études commerciales. Par la suite, j’ai passé le concours Passerelle et j’ai réussi à intégrer Montpellier Business School qui était mon choix d’école n°1 ! Après un an passé à l’école, je suis partie une année complète à Sheffield au Royaume-Uni pour vivre une expérience internationale et améliorer mon niveau d’anglais. »

Suite à cette expérience passionnante, elle cherche un stage pour son année de césure obligatoire, soit deux stages de six mois avant d’entrer en Master 2.

Année de césure : découverte de l’univers des startups

Alors qu’elle est encore en Angleterre, Sara suit sur les réseaux sociaux un projet qui l’intéresse. Une startup qui propose des kits éducatifs basés sur la pédagogie Montessori pour les enfants de 6 à 10 ans. Par exemple, une box permet d’apprendre les multiplications en faisant des cookies !

« Pendant six mois, j’ai eu des tâches très variées, j’ai fait du commercial, du community management, mais aussi de la logistique. Je faisais également un peu d’administratif pour soulager la CEO. Au début de l’aventure, nous étions 4 : la CEO et trois stagiaires. Maintenant, la jeune pousse s’est développée et emploie neuf personnes dont trois en CDI. J’ai apprécié tout cela de juin à décembre 2015. »

Suite à cette première expérience dans l’univers des startups elle rejoint le Moovjee. Une association qui accompagne les jeunes startupeurs en favorisant la croissance de leur entreprise. Elle devient ambassadrice de jeunes entrepreneurs et les mets en relation avec des mentors.

« Cette expérience m’a donné envie de m’investir, j’ai rejoint mon petit ami pour monter notre propre projet ! »

Elle co-fonde une startup avec son petit ami !  

A la fin de mon expérience au sein du Moovjee, j’ai rejoint mon petit ami pour monter notre propre startup « Tripenlive ». Une application qui lutte contre les faux avis en ligne en montrant des vidéos réalisées par des voyageurs pour permettre aux touristes de découvrir leur destination autrement. Nous étions incubés au Welcome City Lab, l’incubateur de tourisme de la Mairie de Paris.

« Malheureusement notre projet s’est vite arrêté nous avions sous-estimé la dimension rêve qui est une composante essentielle du tourisme. Lorsque nous avons proposé notre application aux hôteliers, ils nous ont dit qu’il n’était pas possible pour eux d’investir dans des vidéos non-professionnelles car le qualitatif est une valeur très importante pour eux. Nous avons donc décidé de stopper le projet, mais nous avons tout de même eu de bonnes retombées presse et cela nous a aussi permis de nous confronter à une expérience réelle. »

De l’envie d’entreprendre à l’alternance !

Suite à ces expériences passionnantes et enrichissantes, Sara rentre en Master 2 en alternance. Elle choisit de rejoindre Alten pour une alternance en tant que community manager. Le groupe a été sensible à son expérience de l’univers des startups et elle est aujourd’hui très épanouie dans son poste où elle a le sentiment de pouvoir proposer des solutions à la fois stratégiques et opérationnelles qui sont écoutées par ses supérieurs hiérarchiques.

« Chez Alten, mes supérieurs m’encouragent à créer des projets et à les suivre ! J’ai aussi eu des crises à gérer, cela m’a permis de prendre du recul, de gagner en compétences et d’apprendre. »

Après son Master 2, Sara souhaite continuer ses études pour faire de la recherche et défendre une thèse dans le domaine du marketing digital. Son expérience des startups lui a permis de se rendre compte qu’elle souhaitait continuer à apprendre et elle s’imagine, pourquoi pas, enseignante dans quelques années ! Le parcours de Sara nous montre que les écoles de Management amènent aussi bien à des carrières opérationnelles qu’a de l’entreprenariat ou à l’enseignement ! Et vous, allez-vous passer le concours Passerelle ?

 

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.