En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. J'accepte

Top

Philippe Lucante : « Nos étudiants, ouverts sur le monde, souhaitent de plus en plus étudier et travailler à l’étranger »

Concours Passerelle / Témoignages  / Philippe Lucante : « Nos étudiants, ouverts sur le monde, souhaitent de plus en plus étudier et travailler à l’étranger »

BLOG

Philippe Lucante BTS CI

Philippe Lucante : « Nos étudiants, ouverts sur le monde, souhaitent de plus en plus étudier et travailler à l’étranger »

Philippe Lucante est Directeur des études des BTS Commerce International (CI) au Lycée Notre Dame de Boulogne depuis 15 ans. Parmi ses missions, il informe les étudiants sur leurs possibilités de poursuite d’études après leur diplôme de niveau bac +2.

Nous l’avons interviewé pour tenter de comprendre pourquoi il conseille le concours Passerelle à ses étudiants !

Comment parlez-vous à vos étudiants du Concours Passerelle ?

Philippe Lucante BTS CIChaque année, un représentant du Concours Passerelle, accompagné d’anciens élèves de notre lycée, vient présenter le Concours à nos étudiants. Cela consiste à leur détailler les épreuves, à la fois écrites et orales, mais aussi à leur présenter les 13 Ecoles qui sont accessibles via le concours.

Nous apprécions aussi, tout particulièrement, l’intervention de nos anciens élèves qui permettent aux étudiants intéressés de découvrir ce qui les attend de façon plus concrète et de pouvoir se projeter dans leur poursuite d’études.

Comment leur permettez-vous de se préparer au concours ?

La préparation au Concours Passerelle n’est pas spécifique. En effet, nous considérons que les préparations organisées directement par Passerelle sont plus appropriées.

Cependant, nous incluons dans nos formations une aide à la préparation aux concours de façon continue.

Par exemple, un cours de culture générale peut préparer à l’épreuve de synthèse.

Les épreuves de langues sont préparées tout au long des deux années grâce à des cours de très bon niveau dans deux langues vivantes, mais aussi par un stage obligatoire de huit semaines à l’étranger en première année.

Pour ce qui est de la préparation à l’oral, nous faisons intervenir des conseillers du commerce extérieur choisis parmi des dirigeants, cadres d’entreprises et professions indépendantes qui contribuent au rayonnement international de la France.

Ces conseillers apportent leur témoignage aux étudiants, en fonction de leurs spécialités : marchés spécifiques, logistique, marketing… Cela permet de les enrichir, de compléter leurs cours et de les préparer aussi bien aux épreuves orales du BTS que des concours.

Pensez-vous qu’il existe un profil d’étudiants spécifique qui s’adaptent  à la poursuite d’études en École de Management ?

Après les deux ans, parmi une soixantaine d’étudiants, seulement un ou deux arrêtent leurs études pour une opportunité professionnelle. De nombreux étudiants choisissent de continuer en licence pour ensuite passer les concours des écoles de commerce à bac+3. Cependant la majorité (80% de nos étudiants) les passent à bac + 2 !

Les étudiants n’ont généralement pas de projet professionnel défini mais ils ont conscience qu’en s’orientant vers le commerce, cela leur ouvrira les portes d’une multitude de métiers.

L’international est aussi une dimension qui intéresse fortement les étudiants qui souhaitent de plus en plus poursuivre leurs études dans un pays étranger ou s’expatrier une fois leur diplôme en poche. Ils sont plus ouverts sur le monde.

Lorsque l’on considère tout cela, on peut dire que l’École de Management correspond en tous points à leurs désirs d’orientation.  Force est alors de constater que les écoles de management peuvent représenter une poursuite d’études logique pour nos étudiants.

Quels conseils donneriez-vous à des étudiants qui souhaitent continuer leurs études en École de Management ? 

Je leur dirais de travailler la rigueur ! Pour faire une carrière à l’international aujourd’hui, il est nécessaire d’avoir du caractère et de savoir s’imposer. Cependant, pour s’affirmer, il est indispensable de s’appuyer sur un socle de connaissances solides. J’ai la conviction que plus les étudiants sont studieux durant leur BTS plus ils sont armés pour la suite ! Les écoles de management ne feront que tirer profit des connaissances et compétences qu’ils auront acquis pour les spécialiser d’autant et en faire les managers de demain.

Si comme les étudiants de Philippe Lucante, vous êtes en BTS et souhaitez continuer à construire votre projet professionnel en école de management, inscrivez-vous dès maintenant au Concours Passerelle.

 

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.