En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. J'accepte

Top

Alice P : « La vie est faite d’opportunités et je verrai où le vent me mène ! »

Concours Passerelle / Témoignages  / Alice P : « La vie est faite d’opportunités et je verrai où le vent me mène ! »

BLOG

Alice P : « La vie est faite d’opportunités et je verrai où le vent me mène ! »

Alice, 23 ans, est une ambitieuse rêvant grand. Après un bac ES et un Bachelor en Négociations Commerciales, elle s’est tournée vers une Grande Ecole de Management et un Master qui vont la mener loin. Aujourd’hui dans la vie professionnelle, Alice nous raconte ses expériences qui l’ont menée là où elle se trouve aujourd’hui.

“L’EM Strasbourg est l’école qui m’a fait flasher”

Avec un Bachelor en Négociations Commerciales en poche, Alice souhaitait entrer directement dans la vie professionnelle. Mais, ambitieuse, elle réalise que, sans Master, elle risque d’être bloquée professionnellement dans un futur plus ou moins proche. Elle se tourne donc vers une Grande Ecole de Management et notamment le concours Passerelle : “Ce concours est très avantageux : il propose un large choix de bonnes écoles et le tarif reste très compétitif”. Après avoir réussi ses épreuves, elle se met à rechercher l’école qui lui conviendra au mieux. Ce qui a fait la différence, c’est l’accueil reçu lors de sa visite. “C’est l’EM Strasbourg qui m’a convaincue, déclare Alice. Les personnes que j’y ai rencontrées étaient très abordables. C’est une Grande Ecole certes, mais qui reste humaine. L’enseignement y est aussi de qualité.” Lors de sa scolarité, le ressenti est resté le même : “Nous étions tous connus et reconnus par les professeurs et l’administration. Tout le monde était là pour travailler mais personne ne se prenait au sérieux.”

“Partir seule et loin est la meilleure expérience que j’ai vécue”

L’un des gros points fort de l’EM Strasbourg, c’est l’international : “Après un de mes stages de Bachelor à l’étranger, je ne voulais pas repartir de sitôt. Et pourtant, aujourd’hui, si c’était à refaire, je foncerais !” Après avoir passé deux fois son TOEFL, Alice a été la seule élève de sa promo à partir à Indianapolis pour y vivre une année. Persévérante, elle n’a pas hésité à repartir de zéro dans un nouveau pays étranger. Partir toute seule a été, pour elle, très formateur et enrichissant. “Ça fait peur, oui. Mais quand on réalise l’énorme plus-value que ça nous apporte, on ne regrette pas une seule seconde.” Durant cette année à l’étranger, Alice s’est engagée dans deux associations : un refuge animalier de la ville et une autre dans le but de promouvoir la culture française sur le campus. “Tout ça m’a demandé beaucoup d’énergie car j’ai du recréer mon cercle et toutes mes habitudes. J’ai eu la chance de fréquenter des internationaux tout comme des américains. L’acclimatation s’est bien passée car je me suis vite fait à cette vie.”

“Je suis là aujourd’hui grâce à ce que j’ai vécu à l’international”

A son retour en France, Alice avait prévu d’y rester deux à trois ans. Cependant, au bout de trois mois, l’envie de repartir était trop forte. Ne voulant pas trop s’éloigner de la France, elle se tourne donc vers un VIE et trouve un emploi comme formatrice produit au sein du groupe Schmidt à Londres. Selon elle, son expérience aux États-Unis a été la clé de sa réussite : “J’ai tablé sur l’atout de m’être intégrée très vite dans un pays dont je ne connaissais rien ni personne. De plus, ma maîtrise de l’anglais a joué en ma faveur !

 

Ravie de son emploi, elle se voit évoluer au sein de l’entreprise. Ses expériences de bénévolat lui ont aussi donné une autre vision de la vie et son prochain challenge sera de monter en compétence au sein de Schmidt et de dégager du temps pour venir en aide à ceux qui en ont besoin.

 

En savoir plus sur le concours Passerelle

 

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.