En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. J'accepte

Top

Training Day : nous y étions !

Concours Passerelle / Se préparer  / Training Day : nous y étions !

BLOG

Training Day : nous y étions !

Vous hésitez à participer à un Training Day ? Vous ne savez pas exactement quoi y trouver ? Nous avons participé à une journée de préparation, l’occasion de prendre la température auprès des candidats et de s’entretenir avec le responsable de l’organisation de l’évènement.

Le programme de la journée :

9h – 9h30. Accueil, avec café, boissons et viennoiseries.

9h30 – 10h. Mot de bienvenue et présentation du Concours Passerelle.

10h – 12h. Présentation de l’épreuve de Compréhension, Expression, Synthèse et entraînement sur le logiciel TestWe, avec un ancien professeur de philosophie, jury au Concours Passerelle.

12h- 13h. Pause déjeuner

13h – 14h30. Présentation et entraînement à l’épreuve d’anglais sur TestWe par un professeur anglophone, également membre du jury au Concours.

14h30 – 15h. Pause

15h – 16h. Présentation des épreuves orales

16h – 16h30. Présentation des épreuves au choix

16h30 – 17h30. Visite du campus, accompagnée par un étudiant du Programme Grande École. Au programme : découverte des amphis, des bureaux des associations, du foyer des étudiants…

 

Rencontre avec les candidats et l’organisateur du Training Day

Eloïse Voisin, 20 ans, en 2ème année de DUT Techniques de Commercialisation.

« Je cerne bien mieux le contenu des épreuves du Concours Passerelle. »

Pourquoi avez-vous choisi le Concours Passerelle ?

« Parce que je pense que la formation générale proposée par les Grandes Écoles de Management est la plus adaptée à mon projet professionnel : la communication événementielle. »

Quels ont été les principaux apports de cette journée ?

« Concernant l’épreuve de Compréhension, Expression, Synthèse, on nous a montré exactement comment l’épreuve allait se dérouler, en nous donnant beaucoup d’astuces. Le formateur a mis l’accent sur un point très important, qui m’avait échappé : il ne faut pas faire de conclusion à la synthèse.

En anglais, nous avons d’abord travaillé sur les annales, et nous avons pu poser nos questions, ce qui permettait un échange plus direct et interactif. J’en suis sortie un peu rassurée, c’est l’épreuve qui me fait le plus peur !  

Ensuite, la préparation à l’entretien a été présentée sous forme de diaporama. Nous avons découvert qu’il fallait être authentiques, montrer notre personnalité. »

Dans quel état d’esprit sortez-vous de ce Training Day ?

« Je retiendrai la gentillesse des différents intervenants, toutes les astuces qu’ils ont pu nous donner et l’ambiance sympathique et rassurante. Je me sens plus sereine après cette journée, qui m’a permis de bien mieux cerner le contenu des épreuves du concours Passerelle. Et la visite du campus concrétise beaucoup de choses ! »

Maël Decremps, 21 ans, en 2ème année de BTS Management des Unités Commerciales.

« J’ai fait le plein d’astuces, pour les écrits comme pour les oraux ! »

Pourquoi avez-vous choisi le Concours Passerelle ?

« Je souhaite me diriger vers une Grande École de Management après mon BTS, car c’est la formation qui offre les meilleures possibilités en termes de métiers et de salaire. »

Quels ont été les principaux apports de cette journée ?

« Nous avons commencé par la session de préparation à l’épreuve de Compréhension, Expression, Synthèse, c’est l’épreuve que je redoute le plus. L’intervenant nous a d’emblée mis dans le bain en nous faisant faire quelques petits résumés de textes. J’ai appris beaucoup de choses intéressantes, notamment que le rendu attendu pour la partie Synthèse est de 750 à 850 mots : ça ne s’invente pas !

Pour les QCM d’anglais, on nous a donné des astuces stratégiques, par exemple, les mauvaises réponses étant pénalisées, mieux vaut ne pas répondre si on n’est pas sûr de soi… Quant à l’épreuve orale, il a insisté sur le fait que même si on ne parle pas très bien anglais, on doit se lancer et montrer notre motivation et notre implication.

Ensuite, nous avons eu une présentation des différents types d’entretiens auxquels nous pourrions être confrontés. Le formateur nous a expliqué comment nous préparer à faire face au jury, comment limiter le stress… Et nous a donné un très bon conseil : surtout, ne pas trop en faire, mais jouer à fond l’authenticité. »

Dans quel état d’esprit sortez-vous de ce Training Day ?

« Cette journée m’a permis de faire le plein d’astuces. Il faut encore que je me décide pour l’épreuve au choix, mais je pense choisir Marketing ; c’est l’épreuve qui correspond le mieux à ma formation ! Je suis super motivé. Dès les prochaines vacances, je m’y mets à fond, avec la Learning Box et en lisant des articles anglophones en ligne… »

 

Ahmed Hadj, 22 ans, en 3ème année de Bachelor en Ecole de Gestion et de Commerce.

« J’ai adoré visiter le Campus ! »

Pourquoi avez-vous choisi le Concours Passerelle ?

« Je souhaite intégrer une Grande École de Management car ce parcours constitue la suite logique de mon Bachelor. »

Quels ont été les principaux apports de cette journée ?

« J’ai mieux compris la méthodologie pour l’épreuve de Compréhension, Expression, Synthèse.

Je suis plutôt serein pour l’épreuve d’anglais. Grâce au Training Day, je me suis rendu compte que l’épreuve était assez similaire à celle du TOEIC, que j’ai déjà passé avec succès dans mon école.

La préparation à l’entretien m’a aidé à mieux cerner ce qu’on attendait de moi, et à mieux anticiper les questions les plus récurrentes.

Mon moment préféré a été la visite des locaux de l’école. Dans mon école, nous sommes une toute petite structure. Ici, je suis agréablement surpris par les dimensions des amphis et par la qualité des équipements ! »

Dans quel état d’esprit sortez-vous de ce Training Day ?

« En quelques heures, j’ai l’impression d’avoir vécu une préparation accélérée au concours. Il ne me reste plus qu’à approfondir les différentes disciplines de mon côté, ce que je vais faire, mais avec une bonne partie de stress en moins !  »

Jean-Baptiste Fourcade, organisateur du Training Day.

« Participer au Training Day, c’est déjà s’assurer 50 % de la préparation. »

« Venir au Training Day, c’est certes faire une croix sur sa grasse matinée un samedi, mais le jeu en vaut la chandelle ! Pour certains, cela leur permet de conforter leur choix d’orientation. Mais cette journée de préparation est surtout une excellente façon d’entraîner les étudiants, de leur faire dédramatiser le concours et de leur permettre de tester le logiciel TestWe. Participer à un Training Day, c’est déjà s’assurer 50 % de la préparation. La très grande majorité des candidats qui ont le mieux réussi le Concours Passerelle sont passés par ces quelques heures de training. »

 

Vous aussi, inscrivez-vous à un Training Day.

 

 

 

 

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.