En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. J'accepte

Top

Comment se préparer sereinement aux épreuves ?

Concours Passerelle / Se préparer  / Comment se préparer sereinement aux épreuves ?

BLOG

Comment se préparer sereinement aux épreuves ?

Etudiants de niveau Bac+2 à Bac+4, vous êtes inscrits ou pensez vous inscrire au Concours Passerelle, afin de présenter les épreuves d’admission à nos 13 Grandes Ecoles de Management ? Voici quelques conseils pour vous aider à vous préparer le plus sereinement possible aux épreuves écrites et orales.

Avoir en mémoire le calendrier Passerelle

Pour rappel, vous avez jusqu’au 27 mars 2018 (12h) pour vous inscrire : n’attendez pas la dernière minute !

Ecrits : 11 avril.

Résultats d’admissibilité : 16 mai (16h).

Oraux : du 25 mai au 12 juin.

Résultats d’admission : 19 juin (10h). 

Connaître quelques astuces de gestion du stress

Être organisé

Etablissez un planning de révisions, semaine après semaine. Etablissez des listes des tâches importantes à faire, et barrez-les au fur et à mesure de leur accomplissement. Votre effort vous paraitra plus accessible !

Une bonne hygiène de vie

Un sommeil de qualité et en quantité suffisante est un élément clé de la résistance au stress. A éviter donc : les sorties ou même les révisions jusqu’à pas d’heure. Le maître-mot : se caler sur son horloge interne, et faire un break lorsque la fatigue se fait sentir. Bien entendu, vous avez le droit de vous amuser, mais à l’approche des épreuves, un petit break sur les sorties est le bienvenu 😉

Pensez à autre chose

Bougez ! Pour évacuer le stress, rien de mieux que de pratiquer une activité physique. Au terme de la séance, l’effet de détente joue à plein, grâce aux endorphines (hormones du bien-être) générées pendant l’effort.

Aérez-vous l’esprit ! Accordez-vous une balade, plongez-vous dans un bon livre, écoutez une playlist que vous aimez, regardez un ou deux épisodes de votre série préférée, prenez un bain chaud, faites du shopping… Quelques heures de détente qui ne seront pas perdues : vous reviendrez à votre table de travail reposé(e) et l’esprit affuté.

S’inspirer des conseils  de Catherine Gautier de la Plaine, Déléguée générale du Concours Passerelle.

« Ayez confiance en vos capacités ! »

Pour les écrits…

Anglais. Cette année, pour la première fois, l’épreuve sera digitalisée : les candidats passeront le QCM via leur ordinateur portable, et non sur papier (mais toujours en centre d’examen). Cette initiative refléte mieux la modernité des écoles du concours et vise à vous simplifier la vie.

Synthèse. Pour réussir l’épreuve de synthèse, composée d’une dizaine de textes unis par une thématique commune, la bonne appréhension de la méthode constitue l’essentiel de la difficulté. Encore une fois, la consultation assidue des annales du concours, ainsi que des instructions de réalisation de l’épreuve, s’impose. Mais c’est via la Learning Box et/ou la participation à un Training Day (les inscriptions sont encore ouvertes dans plusieurs villes, jusqu’aux derniers jours) que vous glanerez le maximum de conseils pour que cette épreuve, souvent redoutée des candidats, devienne inratable : découpage de votre temps, structuration de l’argumentation, absence de conclusion… On vous dira tout !

TAGE®. N’y passez pas trop de temps, car cette épreuve de logique est affectée du plus petit coefficient. Un seul conseil : s’entraîner, acquérir des automatismes… Et tout devrait bien se passer !

Ce que je recommande aux candidats…

Etre au calme la veille des écrits et s’arranger pour avoir fait une nuit complète pour en forme le jour J !

Avoir confiance en ses capacités. Si d’aventure vous n’êtes pas content(e) de ce qu’on a fait le jour des écrits, ne vous découragez pas : chaque année, certains candidats, loin du top du classement aux admissibilités, remontent énormément suite au passage des épreuves orales !

Pour les oraux…

Le (ou les) entretien (s) de langue

Un seul mot d’ordre : ne craignez pas de vous lancer ! Vous êtes là pour vous exprimer. Mieux vaut ouvrir la bouche et que cela ne soit pas parfait que de rester muet(te). Et puis, vous avez déjà réussi les écrits, c’est plutôt bon signe…

L’entretien de motivation.

C’est le « gros morceau » de la partie orale, celui qui stresse le plus les candidats. Mais là encore, si l’on suit quelques recommandations, tout se passera bien.

En amont de votre passage, renseignez-vous soigneusement sur les écoles choisies (environnement géographique et associatif, programmes et filières de spécialité). L’idée est de raccrocher ce parcours à votre projet professionnel, que vous devrez présenter. Vous n’en avez encore qu’une idée assez vague ? Pas de panique. Ce projet n’a aucun caractère obligatoire ni définitif. Ce qu’on vous demandera, c’est la photo, à l’instant T, de la façon dont vous vous projetez dans le monde de l’entreprise, à l’horizon de deux ou trois ans.

Renseignez-vous aussi sur les différents types d’entretiens, école par école, afin de ne pas être pris au dépourvu. Autant d’informations que vous trouverez sur les sites des écoles, mais aussi sur la Learning Box et lors les Training Days.

Vous avez des sueurs froides à l’idée de vous adresser au jury ? Pourquoi ne pas vous entraîner devant un miroir, ou vous filmer en train de vous présenter ? Ou encore de vous « produire » devant des amis, de la famille ou des enseignants ? Vous pouvez aussi poster cette vidéo sur les forums de la Learning Box, pour recueillir les avis d’autres candidats. Autant d’approches qui vous seront précieuses pour progresser, sur le fond comme sur la forme.

Il peut être judicieux de débuter vos entretiens par l’école à laquelle vous tenez le moins, histoire de faire un « tour de chauffe », avec un stress restreint, l’enjeu étant moins grand.

Le Jour J, anticipez un minimum sur le plan logistique (transports, hébergements, trajet jusqu’au centre d’examen…). Ne craignez pas trop les impondérables, comme une grève : les écoles adapteront leurs plannings pour ne pénaliser personne.

Profitez du passage sur le campus de l’école pour échanger avec des étudiants déjà intégrés : l’occasion de glaner de précieux conseils de dernière minute !

Privilégiez une tenue chic et sobre, dans laquelle vous vous sentez bien. L’authenticité est la principale qualité que va regarder le jury : en clair, il est inutile, et même contre-productif, d’essayer de vous composer un personnage. Tous les profils, tous les parcours ont leur chance : alors, restez vous-même !

Encore hésitant(e) ? Dites-vous que Passerelle vous offre un large choix d’écoles. De fait, même si jamais un entretien rate dans l’une d’elles, le suivant a toutes les chances d’être réussi !

 

En savoir plus sur le Concours Passerelle

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.