En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. J'accepte

Top

L’entrepreneuriat étudiant en toute sécurité : le partenariat inédit de l’EM Normandie

Concours Passerelle / Parole aux Écoles  / L’entrepreneuriat étudiant en toute sécurité : le partenariat inédit de l’EM Normandie

BLOG

L’entrepreneuriat étudiant en toute sécurité : le partenariat inédit de l’EM Normandie

Développer son activité sans créer d’entreprise, tout en bénéficiant d’un statut de salarié en CDI et d’un cadre juridique, comptable et social : beaucoup d’étudiants entrepreneurs en rêve ! C’est désormais possible pour les élèves de l’EM Normandie grâce au partenariat inédit avec  CREACOOP 14, coopérative d’activités et d’emplois (CAE).

« Les étudiants aspirent de plus en plus à devenir leur propre patron et à vivre d’une activité qui les passionne. Malheureusement, certains y renoncent car ils considèrent l’aventure trop risquée. Pour ceux qui se lancent, une lacune du système est régulièrement pointée du doigt : l’impossibilité de consacrer leur stage à la création de leur startup et de profiter des revenus de leur entité rapidement, faute de statut juridique. Ce partenariat avec CREACOOP 14 lève ces freins » explique Christophe Yver, Directeur de l’InsIDE de l’EM Normandie.

signature-creacoop-14-robin-17Robin Dequirez, 24 ans, étudiant en dernière année du Programme Grande Ecole EM Normandie spécialisation Entrepreneurs, est le premier à rejoindre le dispositif. Son ambition : créer son entreprise de jeux vidéo, un univers qui le passionne depuis longtemps.

Il bénéficie depuis le 1er novembre du Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise (CAE) pour étayer pendant 6 mois son projet de création : définition du business model, test de l’offre, etc. Si les indicateurs sont positifs, il signera ensuite un contrat de travail en CDI lui conférant le statut d’entrepreneur-salarié et disposera de 30 mois pour aboutir, le cas échéant, à la création de sa startup. Pendant toute cette période, il profitera de l’hébergement juridique (numéros de SIRET, RCS et TVA) et comptable de la CAE. Par ce biais, il pourra concilier création et études et consacrer ses stages à son activité. Second avantage du dispositif : le jeune entrepreneur percevra par le biais de la CAE une rémunération progressive calculée sur le chiffre d’affaires généré par son activité, déduction faite des charges sociales et des coûts de structure.

Un fonctionnement qui sécurise véritablement l’avenir des jeunes entrepreneurs en leur permettant, si leur projet n’aboutit pas à la création, d’ouvrir des droits identiques à ceux de tous salariés en CDI (indemnités pôle emploi, droits sociaux, droit à la formation) et des avantages liés à l’entreprise (TVA, frais de déplacement, amortissement des investissements, assurances…).

Retrouvez toutes les actualités d’EM Normandie sur www.ecole-management-normandie.fr

ecoles passerelle En savoir plus sur l’EM Normandie

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.