En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. J'accepte

Top

Le concours 2019 se digitalise

Concours Passerelle / Actualités  / Le concours 2019 se digitalise

BLOG

Le concours 2019 se digitalise

Le concours Passerelle 2019 se digitalise et devient 100% « zéro papier ». Interview de Catherine Gautier, déléguée générale de l’Association Passerelle

Pourquoi choisir de digitaliser le concours en 2019 ?

Nous avions déjà digitalisé l’épreuve d’anglais en 2018 avec succès. C’est tout naturellement que nous avons voulu étendre cette innovation à l’ensemble des épreuves, ce qui nous a conduit également à faire évoluer une partie de leur contenu.

Par la digitalisation, nous voulons répondre aux attentes des candidats qui sont habitués au confort apporté par les nouvelles technologies mais aussi très attentifs aux bonnes pratiques en matière d’éco-responsabilité. Nous sommes donc fiers d’annoncer que c’est l’ensemble du concours Passerelle qui, dès sa prochaine édition en avril 2019, devient « zéro papier ». Nous nous sommes appuyés pour cela sur la solution parfaitement sécurisée mise au point par la société TestWe.

Qu’est ce qui change dans les épreuves du concours ?

Le premier changement concerne l’épreuve de synthèse qui devient l’épreuve de « Compréhension, Expression, Synthèse ». C’est le groupe de travail de la FNEGE, chargé de concevoir le TAGE 2 et le TAGE MAGE, qui a travaillé sur le sujet. A travers cette épreuve, nous cherchons à évaluer une compétence essentielle aux étudiants désireux d’intégrer une Grande Ecole de Management, à savoir la compréhension d’un texte bien sûr, mais aussi la maîtrise de la grammaire et l’orthographe, ainsi que l’esprit d’analyse du candidat et sa capacité à sélectionner les idées essentielles d’un corps de texte.

Nous avons également revu l’épreuve au choix, épreuve emblématique du concours qui vise à accueillir des profils de tous horizons. Elle reste l’épreuve au plus fort coefficient et propose désormais 11 disciplines en P1 et 12 disciplines en P2, en phase avec les matières les plus demandées par nos candidats. Elle prendra la forme d’un QCM et durera 45 minutes.

Enfin, l’épreuve d’anglais reste, elle, inchangée. Seule sa durée est raccourcie et passe de 1h30 à 1h15.

Plus globalement, nous avons confié la conception de ces épreuves soit à l’une des écoles Passerelle, soit à un groupe de travail de la FNEGE. Bien sûr, comme lors des années précédentes, tout est mis en œuvre pour garantir l’équité de notation entre ces différentes épreuves.

Pourquoi l’abandon du TAGE 2 / TAGE MAGE ?

Parce que nous digitalisons le concours pour pouvoir accueillir plus de candidats et notamment les candidats qui effectuent une année d’étude à l’étranger, et que le TAGE 2 / TAGE MAGE n’est pas digitalisé.

Nous souhaitions également raccourcir la journée du concours qui durait 7 heures, en réduisant le nombre d’épreuves écrites qui passe donc de 4 à 3.

Qu’en est-il de la partie plus mathématique/logique du TAGE 2 / TAGE MAGE ?

On la retrouve dans l’épreuve au choix intitulée « Calcul et raisonnement » qui fait partie des épreuves conçues par la FNEGE. Cette épreuve s’adresse aux candidats ayant des compétences dans les domaines logique et mathématique.

Nous avons souhaité transformer cette partie du TAGE 2 et du TAGE MAGE par une épreuve au choix plutôt que de l’imposer à tous les candidats, et ce pour éviter une injuste discrimination vis-à-vis des plus littéraires.

Toutes les épreuves se présenteront sous forme de QCM ?

Tout à fait. Seule la partie synthèse de l’épreuve « Compréhension, Expression, Synthèse » devra être rédigée, toujours sur le logiciel TestWe.

Les QCM sont utilisés dans le monde entier dans différentes disciplines et par des institutions très diverses, depuis des universités mondialement connues jusqu’à des petites filières de recrutement de niche n’accueillant qu’un nombre réduit de candidats.

En France, l’un des concours les plus sélectifs, à savoir le concours d’entrée en 2ème année de médecine, ou le concours de l’internat, sont des QCM.

Le QCM permet en effet d’évaluer une large variété de compétences : connaissances, compréhension, analyse, synthèse… Les QCM sur ordinateur peuvent être enrichis de contenus audios et vidéos, les réponses peuvent varier en fonction du niveau du candidat. Il permet la digitalisation tout en maintenant l’équité entre candidats, et par voie de conséquence, le passage d’épreuves à distance. Dans un monde où les jeunes sont de plus en plus appelés à étudier et travailler à l’international, c’est une énorme valeur ajoutée pour eux.

Comme être sûr que le logiciel TestWe apporte toutes les garanties de sécurité ?

Oui, le logiciel est parfaitement sécurisé et fait ses preuves un peu partout au sein d’institutions variées : l’université Paris X Nanterre, l’école du notariat, l’ENA, plusieurs Business School françaises de renom… Par ailleurs, il présente l’énorme avantage de fonctionner en « off-line », c’est-à-dire que les candidats n’ont pas besoin d’accéder à internet pour composer, ce qui évacue les problèmes liés à l’accès au réseau.

Comment font les candidats qui n’ont pas d’ordinateur ?

Les candidats auront besoin d’un ordinateur pour composer. Des prises de courant seront à leur disposition pour le recharger si besoin durant les épreuves. Nous demandons aux candidats de s’organiser en amont des épreuves pour se faire prêter un ordinateur ou en faire l’acquisition.

Toutefois, nous sommes en train d’évaluer les difficultés que pourraient peut-être rencontrer certains d’entre eux pour se procurer un ordinateur portable. Mais nous sommes sereins : les épreuves écrites sont dans 6 mois, ce qui laisse aux candidats le temps de s’organiser pour s’équiper d’un ordinateur, et à nous, organisateurs, celui de préparer la gestion d’éventuelles situations d’urgence le jour du concours.

Quelle préparation proposez-vous puisqu’il n’y aura plus d’annales ?

Nous mettrons à disposition des sujets d’entraînement sur la Learning Box de notre site internet dès le 26 novembre. Par ailleurs, nous organisons des Training Days gratuites dans toute le France à partir de janvier, et ce depuis plusieurs années. Tous les candidats, qu’ils soient déjà inscrits ou non au concours, peuvent y assister et ainsi recevoir une présentation détaillée des épreuves. Ils auront également la possibilité de tester le logiciel TestWe en situation, ce qui leur permettra d’aborder le concours sereinement le 17 avril 2019.

Une dernière chose à ajouter ?

Bonne chance à tous les candidats qui se présentent au concours le 17 avril prochain !

 

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.