En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. J'accepte

Top

Focus sur l’épreuve au choix

Concours Passerelle / Actualités  / Focus sur l’épreuve au choix

BLOG

Focus sur l’épreuve au choix

Vous le savez désormais : en 2019, le format du concours Passerelle évolue ! Nous en avons également profité pour revoir les épreuves au choix, afin qu’elles soient plus en phase avec les formations de nos candidats. Elles sont désormais au nombre de 11 pour Passerelle 1 et 12 pour Passerelle 2. Toutes sous forme de QCM, vous trouverez le détail de ces épreuves ci-dessous :

Littérature

L’épreuve de Littérature porte sur une œuvre littéraire, son auteur, son œuvre et son époque. L’œuvre à étudier pour se préparer au sujet d’entraînement qui sera disponible dans la Learning Box à partir du 26 novembre est la nouvelle de Maupassant, intitulée « Deux Amis ». Pour préparer le Concours, les candidats devront étudier deux autres œuvres qui seront connues à compter du 26 novembre. Le sujet qui sortira le jour du Concours portera sur l’une ou l’autre de ces deux oeuvres. Les œuvres à étudier sont les mêmes pour les Passerelle 1 et les Passerelle 2, mais les QCM présentés seront différents.

Sport et Société

L’épreuve de Sport et société a été conçue pour des étudiants en Licence 3 STAPS qui songent à poursuivre leurs études en Grande Ecole de Management (dont certaines proposent des spécialités dans le domaine du sport). Pour la réussir, il est préconisé de faire un relevé des grands évènements sportifs et de leur histoire, une rapide biographie des grands sportifs connus dans les principales disciplines du sport, et une révision des règles qui régissent les différentes disciplines. Cette épreuve n’est proposée qu’aux Passerelle 2.

Géopolitique

L’épreuve de Géopolitique apparaît pour la première année dans la liste des épreuves au choix disponibles. Elle n’est pas réservée exclusivement aux étudiants issus de filières Sciences politiques, Relations internationales, Géopolitique ou Commerce international et s’adresse à tous les étudiants ayant une culture générale internationale. Elle comprend deux sous-parties, charge au candidat de répartir le temps comme il l’entend entre les deux sous-parties. L’une ne comprend que des questions de culture générale, l’autre comprend quelques questions qui se rapportent à des textes. Les questions peuvent porter aussi bien sur la signification de sigles, d’événements internationaux, de faits liés à l’actualité internationale ou à des mises en situation.

Culture économique

L’épreuve de Culture économique est scindée en deux sous-parties : d’une part la culture économique, d’autre part l’économie d’entreprise. Les questions posées concernent les entreprises, les secteurs d’activité, les dirigeants, les méthodes de gestion et les comportements des acteurs en organisation. Elles peuvent relever aussi de l’histoire économique, des grands auteurs en science économique, des évènements contemporains (en France ou dans le Monde) et des politiques des Etats. Les questions les plus faciles sont au début du QCM. Puis viennent des questions plus difficiles. Mais l’appréciation de la difficulté de chaque question peut varier selon la culture personnelle et les centres d’intérêt du candidat.

Droit

L’épreuve de Droit porte sur un ensemble de questions de difficultés progressives (1/3 de questions « faciles », 1/3 de questions « moyennement facile », 1/3 de questions « difficiles »). Les deux QCM (Passerelle 1 et Passerelle 2) portent sur l’introduction au droit, le droit des personnes, le droit des biens, le droit des obligations et le droit commercial. Le QCM Passerelle 2 comporte en plus des questions de droit des contrats, de droit des sociétés et de droit social.

Négociation Commerciale

L’épreuve de Négociation commerciale s’appuie sur un cas simplifié, présentant une entreprise, ses produits et/ou ses prestations. À partir d’extraits de diverses publications écrites et de photos, le candidat est amené à analyser la situation, l’évolution et les décisions de l’entreprise. Quelques calculs commerciaux simples peuvent également être demandés ; ces calculs peuvent être réalisés de tête ou à l’aide de la calculatrice intégrée au logiciel.

Marketing

Concernant l’épreuve de Marketing, c’est au travers de questions à choix multiples de difficulté croissante que les candidats seront interrogés sur leurs connaissances des concepts marketing, de la pratique du marketing et de techniques marketing. Certaines questions pourront amener les candidats à devoir faire des calculs simples à l’aide de la calculatrice intégrée au logiciel. Il n’y a pas d’étude de cas dans l’épreuve de marketing.

Gestion-comptabilité

L’épreuve de Gestion-comptabilité vise à tester la capacité du candidat à aborder les problèmes de gestion de l’entreprise du point de vue de sa gestion et par rapport aux fluctuations de son environnement. Elle consiste en la réalisation de trois à cinq exercices qui sont indépendants les uns des autres. Chacun permet de tester les capacités des candidats à résoudre un problème spécifique de gestion à partir de documents comptables et financiers et d’apprécier leur culture générale dans le domaine de la gestion des entreprises. Si des calculs sont demandés, ils peuvent être effectués de tête ou à l’aide de la calculatrice intégrée au logiciel.

Calcul et raisonnement

L’épreuve de Calcul et raisonnement est scindée en deux sous-parties comportant un nombre identique de questions : l’une de calcul, et l’autre de raisonnement. L’épreuve vise à tester le candidat sur sa capacité à contextualiser, calculer et raisonner. La partie Calcul propose aux candidats des énoncés courts se référant souvent à des situations de la vie quotidienne. Les concepts mathématiques sollicités sont simples et ne nécessitent pas l’utilisation de la calculatrice, mais leur application dans les énoncés nécessite une bonne analyse de leur contenu. La partie Raisonnement propose également des énoncés dans lesquels les candidats doivent analyser une situation-problème, soit sans aucune ambiguïté (pour lesquelles la réponse est explicitement unique), soit floue (pour les secondes, parmi les réponses présentées, le candidat doit choisir celle qui convient le mieux).

Management d’une Entreprise d’Hôtellerie Restauration

L’épreuve de Management d’une Entreprise d’Hôtellerie Restauration porte sur un cas d’entreprise du secteur, avec une série de questions qui portent sur 3 domaines : le management, la gestion et la stratégie mercatique.

Espagnol

Un peu à l’instar de l’épreuve d’anglais (mais sur une durée plus courte), l’épreuve d’Espagnol vise à tester les compétences des candidats en grammaire (15 minutes), vocabulaire (10 minutes) et compréhension de documents écrits (20 minutes) tirés de la presse espagnole et latino-américaine. Pour se préparer, les candidats doivent avoir une bonne connaissance du monde espagnol et latino-américain et de son actualité.

Gestion de projet

Enfin, l’épreuve de Gestion de projet interroge les candidats sur les différents types de projets qui peuvent exister dans les organisations, et leur demande d’en repérer les enjeux liés au management, et la méthodologie à mettre en place pour les gérer au mieux et en assurer la performance aussi bien pour l’organisation que pour les différentes parties prenantes.

Retrouvez plus d’informations sur le nouveau format du concours par ici.

Plus d’informations sur Passerelle 1 et sur Passerelle 2.

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.